Un dossier particulièrement bien illustré du site Fanstriker.com montre la variété des espaces et services qu’un club peut proposer à ses spectateurs. Voici quelques conseils pour les adapter à un club amateur et pour les exploiter au mieux.

Faciliter la venue au match

Il faut guider les nouveaux venus et fidéliser les habitués. Par la qualité de l’expérience globale, mais aussi par les détails de confort : un fléchage, des transports en commun, un parking suffisamment grand et à proximité.

Prévoyez une page de votre site Internet qui décrira les usages et les services proposés comme dans cet exemple de l’USON NEVERS RUGBY.

La chaleur de l’accueil

L’accueil est avant tout un état d’esprit, un moment de partage. Mieux on ressent la chaleur humaine dans une manifestation, plus on se sent bien et on accepte de prolonger l’expérience.

Cette mission implique de disposer de nombreux bénévoles afin de guider, répondre et servir. Avec un mot d’ordre : le sourire 😊.

Exemple de Bonnes Pratiques : même si c’est une défaite, les joueuses et joueurs du Volley Club Mâconnais montent à la buvette pour un moment de bonheur ou de réconfort avec les spectateurs, les membres du bureau et les bénévoles.

Résultats du week-end pour nos equipes seniors prénationale fille et départementale garçon.Les filles s'inclinent 3-0…

Publiée par Volley Club Mâconnais sur Dimanche 20 octobre 2019

Garder les spectateurs le plus longtemps possible

C’est un aspect que les clubs professionnels ont bien intégré et dont les clubs amateurs peuvent s’inspirer. A condition que l’expérience soit agréable, plus une personne passe de temps dans une enceinte, plus elle va dépenser d’argent.

Une buvette améliorée

Vous proposez des boissons et parfois une petite restauration avec des sandwichs, des frites ou encore des gaufres ou des crêpes. Ces gourmandises ont un point commun : elles peuvent se manger debout, ou à emporter. Les spectateurs individuels ou en couple, ceux qui ne viennent pas en groupe, quittent vite la place.

Proposer un repas avec une formule plat-dessert, ou entrée-plat-dessert, augmente vos recettes de boissons. Cela exige davantage de bénévoles, des compétences, et si vous ne disposez pas d’une cuisine aux normes, il faudra recourir à un traiteur. Mais à partir d’une cinquantaine de personnes fixées sur place, le jeu en vaut la chandelle.

Un partenariat avec des commerçants

Vous associer à un commerçant ambulant, traiteur ou foodtruck, ne s’improvise pas. Un commerçant sur un marché règle sa place au mètre linéaire occupé.

Leur demander un pourcentage de leur chiffre d’affaire ne leur permet pas de dégager un bénéfice suffisant. Ils refuseront. Voyez cela comme une amélioration de l’expérience offerte à vos spectateurs. Une occasion de plus de les fixer sur place.

Le jeu

Le jeu est une occupation qui fixes les petits … et leurs parents. Quel que soit votre sport, il est possible d’imaginer des jeux autour de votre pratique. Tirs au but, concours de force, d’adresse, etc.

C’est un rôle que les animations de toutes sortes peuvent également jouer. Toutes les idées ne fonctionnent pas. Le public se lasse vite. C’est pourquoi il faut renouveler vos animations régulièrement. Le principe est que le public doit être acteur de l’animation.

De l’image pour fixer le public

Historiquement c’est le programme de match qui s’acquittait de cette fonction. Les choses ont changé mais le programme reste une valeur sûre et peu couteuse. Pour rester attractif, son contenu doit être régulièrement renouvelé.

En fonction de vos installations, il sera plus ou moins facile d’y installer des écrans. Cela ouvre de nombreuses possibilités d’information, de distraction ou d’exploitation. Tout ne doit pas tourner autour de la mise en valeur des sponsors, il faut aussi que les gens aient plaisir à regarder ce qu’on leur propose.

Pour toutes ces actions, l’évaluation doit être la règle. Cela vous permettra de renouveler ce qui doit l’être sans attendre.

Thierry Nauleau

Comment optimiser les recettes spectateurs du match ?
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :