L’été est là, et pour quelques clubs c’est déjà la préparation de la saison prochaine. Pour ceux qui prévoient une nouvelle embauche, il est très utile de rédiger une fiche de poste avant de publier l’offre d’emploi.

Une fiche de poste vous permet de gagner en efficacité sur 5 points :

  1. En posant sur le papier les missions qui sont dévolues au poste, vous pouvez les partager avec les administrateurs. Vous n’oubliez rien, vous écartez ce qui n’est pas prioritaire. Ainsi votre future recrue saura parfaitement ce que vous attendez d’elle et votre équipe dirigeante sera solidaire.
  2. Vous vous évitez de mauvaises surprises sur des points de détails qui sont autant de cailloux dans la chaussure. L’exemple le plus courant est l’oubli de spécifier l’usage d’une langue étrangère.
  3. Vous gagnez du temps et de la sérénité. En précisant les limites de responsabilité et d’autonomie, fini les conflits et les coups de stress pour récupérer une situation non anticipée.
  4. Vous faites des économies. L’anticipation à l’embauche permet de recenser l’ensemble des moyens nécessaires à l’exécution des missions qui sont confiées. Vous pouvez partager des moyens existants ou mutualiser selon les situations. Pour certains achats, l’anticipation permet de faire de bonnes affaires.
  5. Une fois que votre équipe dirigeante est d’accord sur le contenu et sur l’autorité hiérarchique, fini les demandes exceptionnelles qui au quotidien, engendrent des dépassements d’heures et donc de budget.

Comment rédiger une fiche de poste ?

Après avoir listé, quantifié et décrit les différentes tâches, il vous suffit de rédiger un document de synthèse qui reprend ces différents points. Il n’a pas d’ordre particulier mais respectez globalement le schéma suivant :

Objectifs et missions : expliquez pourquoi ce poste est créé et reprenez les objectifs généraux. Apportez des précisions chiffrées à échéance s’il y a obligation de résultat.

Domaines d’activité : si nécessaire, regroupez les différentes tâches en domaines d’activités, à l’intérieur desquels vous précisez les tâches qui incombent au salarié. Soyez exhaustif. Plus vous apporterez de détails, mieux l’action du salarié sera canalisée.

Les compétences requises : pour chaque tâche ou domaine d’activité, un certain nombre de connaissances, de qualités ou d’expériences sont requises. Précisez-les. Vous indiquerez à la suite les diplômes requis pour exercer ce poste.

Les moyens mis à disposition : le futur salarié doit savoir dans quelles conditions il va travailler. C’est un élément motivant de la description. Cela vous permet également d’anticiper ces besoins et d’éviter que votre salarié ne soit contraint à l’inaction par manque de moyens.

Sa place dans l’organisation : indiquez qui sera son responsable hiérarchique. A qui il doit rendre compte. De même s’il est responsable d’une équipe, précisez de qui et à quel titre, avec quelles réserves.

Son niveau de responsabilité et d’autonomie : précisez de quelle missions il sera responsable et jusqu’à quel point il a la liberté de prendre des initiatives et dans quels domaines. S’il est responsable d’un budget, précisez pour quoi et les montants engagés selon quelle échéance.

Le contrat de travail : vous préciserez la forme du contrat de travail : CDI ou CDD, la référence à la convention collective nationale du sport, et la classification du poste (groupe). Si nécessaire ajoutez des annexes liées au temps partiel, au travail à distance, etc. Indiquez également le volume horaire (le temps de travail). Si ce volume est annualisé, précisez les modalités. Indiquez enfin le lieu de travail.

La rémunération : indiquez le salaire brut mensuel. Vous préciserez les éventuels droits à remboursement de frais et avantages.

Être plus efficace grâce à la fiche de poste
Étiqueté avec :