La préparation du budget prévisionnel du club est une faiblesse insoupçonnée de nombreux club. Trop souvent reconduit avec la règle de l’arrondi, il ne vous apprendra rien. La construction du budget prévisionnel est un excellent exercice d’anticipation.

Un budget pour maitriser l’avenir

La vie des clubs est rythmée par une succession de projets plus ou moins importants, plus ou moins ambitieux au regard de son histoire. Plus le projet est important, plus le budget prévisionnel devient un révélateur des forces et faiblesses du club.

Construire le budget, c’est se poser la question des moyens dont vous aurez besoin pour réaliser votre projet.

Dans le cas de la création d’un emploi sportif, l’apparition ou l’augmentation importante d’une charge fixe d’un exercice à l’autre impose de repenser l’équilibre des recettes par nature du club. Si vous choisissez de conserver la règle des trois tiers (adhésions, subventions, recettes extra-sportives) le besoin de recettes extra-sportives va exiger une énergie à la limite du supportable pour vos bénévoles. Vou.s subirez votre projet.

Si par contre, vous revenez à l’origine de ce qui a motivé le projet d’embauche : bien souvent c’est d’apporter une meilleure disponibilité de l’encadrement sportif, au bénéfice des adhérents, vous constaterez que les ressources qui viennent de vos adhérents sont moins aléatoires et moins fragiles que des recettes de mécénat par exemple. Donc que sur le long terme, c’est la principale solution pour financer l’emploi. Vous repenserez certainement votre politique tarifaire.

L’art de l’évaluation

Tenir compte de l’exercice précédent est un classique. Mais n’en retenir que l’aspect bénéficiaire ou non de chacune de vos activités ne vous permet pas de l’améliorer.

Vous pouvez utilement employer des indicateurs complémentaires pour évaluer la pertinence d’une action, ou dans le cas d’une action extra-sportive destinée à générer un bénéfice, à optimiser ce bénéfice. Ce sera par exemple le nombre de personnes nécessaires à la réalisation de l’action, le nombre d’heures de bénévolat ou le nombre de marchandises vendues.

Ces indicateurs vous permettent de ramener le bénéfice d’une action à une valeur plus humaine. Cela introduit un lien entre la gestion économique et la gestion des bénévoles, pour une meilleure entente et une meilleure efficacité de l’association.

Les rivières et les ruisseaux

Chaque action impliquant des dépenses et recettes doit être l’objet d’un budget prévisionnel d’action. Chaque personne responsable d’action, et donc de budget au sein du club peut établir autant de mini budgets prévisionnels qui serviront en fin de compte à établir le budget prévisionnel global de l’association. Ce qui d’une part soulage le trésorier et d’autre part, permet aux bénévoles d’effectuer un meilleur suivi financier de chaque action.

La forme peut-être très simple, à minima recettes / dépenses, mais toujours de façon détaillée. Pour mémoire, une comptabilité d’association doit être vérifiable. Demandez des devis, notez la source si vous avez vu un prix sur Internet. Ces précautions faciliteront le travail de compilation du trésorier.

Le danger des budgets à l’équilibre

La règle administrative qui veut que le budget prévisionnel soit à l’équilibre pour une demande de subvention constitue un risque à long terme.

Je vous conseille de prévoir un budget prévisionnel bénéficiaire de l’ordre de 1 à 2% du budget global. C’est la seule façon de (re)constituer des réserves. Dans le cas des clubs employeurs, c’est même vital. Vous avez obligation d’honorer les salaires et les charges sociales. Si vous ne disposez pas de réserves en cas de coup dur, vous serez obligé d’emprunter.

Un budget bénéficiaire vous prémunit d’augmentations imprévisibles à venir en cours d’exercice (bien malin celui qui peut prédire le prix du carburant à plus de quelques mois). C’est enfin une bonne façon d’anticiper les investissements à venir.

Quand je vous disais que le budget prévisionnel permet de maitriser son avenir.

Bonne journée.

Thierry Nauleau

Le budget prévisionnel du club : un outil de développement
Étiqueté avec :                

Un avis sur « Le budget prévisionnel du club : un outil de développement »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.