Si votre club exploite un compte Instagram, votre responsable de communication l’utilise probablement pour son propre usage. Car rares sont les clubs amateurs, même au niveau des championnats de France amateurs, qui disposent et font vivre un compte Instagram.

Instagram, c’est quoi ?

Faisons simple, Instagram est l’application des 18 – 34 ans. C’est une application qui permet de partager des photos et des vidéos, de façon très simple. Et comme pour Facebook, il est possible de laisser des commentaires, d’aimer ou pas la photo, de la partager. Bref les ingrédients d’une communication virale sont présents.

Et c’est bien ce qui est intéressant pour communiquer avec les jeunes de cette tranche d’âge. Marjorie Menut de Creuse Oxygène l’explique très bien : « Beaucoup de personnes disent qu’Instagram n’est pas intéressant pour un club sportif. Au contraire, grâce à Instagram on attire des personnes qui ne suivent pas notre page Facebook. Une photo parle plus qu’un texte, donc il ne faut pas hésiter à créer un compte Instagram. Par contre, avec le temps, on a compris, il faut sélectionner des photos qui parlent ! « 

Comment utiliser Instagram ?

Voici trois exemples de clubs qui l’utilisent de façon régulière.

Creuse Oxygène

Le compte existe depuis 4 ans déjà et compte plus de 2800 abonnés. En consultation, leur compte Instagram vient derrière Facebook mais avant Twitter. Marjorie nous fait part de son expérience.

Marjorie Menut : Instagram complète notre page Facebook. Je ne mets aucune image sur Instagram qui ne soit déjà publiée sur Facebook et inversement. J’essaie de mettre les photos les plus parlantes et après je fais attention à l’heure à laquelle je mets la photo pour avoir le plus de j’aime possible.

Il y a des « j’aime » assurés avec certaines têtes d’affiche de Creuse Oxygène. Pour bien utiliser Instagram, il ne faut pas trop mettre de photos à la suite, être succinct dans le texte, et pour qu’Instagram fonctionne à la perfection il faut que nous ayons des victoires et des podiums. C’est ce qui fait monter le taux d’audience.

« Grâce à Instagram on attire des personnes qui ne suivent pas notre page Facebook » (Marjorie Menut).

www.creuse-oxygene.com

Le club de Badminton de Nice

Voici un compte tout neuf, créé seulement au début de cette année et déjà il affiche un style bien marqué. Élodie Knobloch, la présidente du club nous en parle.

Qui regarde votre compte Instagram ?

Élodie Knobloch : En ce qui concerne le Club Badminton de Nice, chaque réseau social touche un public différent.  Instagram va toucher les ados jusqu’aux adultes d’une trentaine d’années. Snapchat va toucher vraiment les jeunes et les ados. Facebook et Twitter sont les réseaux les plus connus donc les personnes de 40 à 60 ans vont plus se trouver sur ceux-ci.

Pourquoi l’avez-vous créé ? EK : Pour toucher rapidement tous nos publics nous avons crée des pages sur tous ces réseaux. Nous passons les infos par e-mail mais beaucoup de personnes n’ouvrent pas leur boite e-mail tous les jours, ils vont plus sur les réseaux sociaux.

Comment vous êtes vous organisé pour prendre des photos ? EK : Je récupère des photos d’autres personnes de l’association quand ils sont sur des événements sportifs, ils me les envois, ou alors j’en prends moi. Je vais poster des photos quand c’est nécessaire et pas juste pour poster une photo. Si la photo est pertinente, belle et en rapport avec notre discipline je vais poster. Mais je me sers beaucoup d’Instagram pour créer des stories afin de faire passer les infos du club plus facilement.

Qu’est-ce que les réseaux sociaux apportent au club ? EK : Une grande visibilité et une visibilité rapide. Tout le monde est connecté maintenant. Il faut aimer utiliser les réseaux pour ouvrir un compte Instagram, car pour être visible il faut l’animer et poster des stories ou des photos régulièrement. Et pour moi Instagram c’est avant tout de jolies photos donc il faut aimer jouer avec les visuels.

Beaucoup de personnes n’ouvrent pas leur boite e-mail tous les jours, ils vont plus sur les réseaux sociaux.

www.clubbadmintonnice.org

Le CVL38 Football Club

Ce compte mixe les photos et les visuels. Louis Massot-Pellet et Guillaume Coquillaud nous en parlent.

Nous avons ouvert le compte Instagram du CVL38 en début de saison, c’est à dire vers septembre / octobre 2017. Il est vu majoritairement  par les 14-25 ans car Instagram est plus utilisé par les jeunes. Nous l’avons créé pour donner plus de visibilité au club et notamment pour illustrer davantage par des photos la vie du club.

Qui anime ce compte ? C’est Guillaume, notre charge de communication qui gère tous les réseaux sociaux du club (Facebook, le site officiel, Instagram et Snapchat). Les photos sont prises par des parents, les bénévoles, des éducateurs et sont ensuite transmises à Guillaume qui les mets en ligne. Il compose également les visuels.

Quel usage faites-vous des visuels sur Instagram ?

Guillaume : Je créé un visuel pour rendre la publication plus attractive, plus claire et surtout pour respecter une charte graphique bien spécifique que j’ai défini en amont.

Le site et Facebook sont beaucoup consultés. Ils sont liés l’un à l’autre car le contenu du site est partagé sur la page Facebook. Les réseaux sociaux nous permettent de donner des infos sur le club, notamment des photos et des résultats

cvl38fc.footeo.com

 

L’image permet de comprendre

Si vous êtes sur Internet et les réseaux sociaux, vous constatez que beaucoup de contenus des clubs sont similaires. Lorsque l’on cherche un club de hand ou de tennis, on sait à quoi s’attendre : des images du jeu, de la convivialité oui. Mais dans quelques cas l’image est différente. Par sa qualité, par l’expression des personnes qui y figurent, on comprend que l’esprit de ce club est différent. Il a ce petit truc en plus qui peut influencer votre décision de vous y inscrire, ou pas.

Là où le site internet et les autres réseaux sociaux nécessitent de rentrer dans la page pour trouver ce que l’on cherche, la simplicité d’Instagram permet de comprendre ce qui s’y passe en un seul coup d’œil.

L’image permet de fédérer

Les émotions se transmettent mieux par l’image, et l’émotion est le ciment de l’esprit de club. Les réseaux sociaux permettent d’entretenir un lien en dehors du temps et du lieu de pratique sportive. Grâce à eux, les clubs sportifs peuvent donc prolonger le lien qui unit les adhérents ou les fans d’un club. Autrement dit, l’image peut contribuer à la fidélisation de vos adhérents.

En résumé, Instagram pour quoi faire ?

D’abord pour toucher directement les adolescents et les jeunes adultes. Par ce qu’ils préfèrent Instagram à Facebook.

Une photo (non retouchée) ne triche pas. Le public comprend sans filtre l’état d’esprit qui règne dans votre club.

Si vous publiez des photos et des vidéos de qualité, Instagram peut vous apporter une bonne visibilité. Dans les trois exemples que nous avons vus, la qualité et la régularité des publications est la clé du succès.

Thierry Nauleau

 

Voir aussi >>

Quand la communication devient un levier de développement

Community Manager de club sportif


Pourquoi si peu de clubs utilisent Instagram ?
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :