Mise à jour du 6 mai 2020

Les associations qui sont enregistrées au registre national des entreprises car elle emploie un salarié ou paie des impôts ou perçoit une subvention publique, est titulaire d’une commande publique sont éligibles aux Prêts Garantis par l’État (Prêt PGE). Plus clairement, si vous disposez d’un numéro SIRET, votre club est éligible. 

Quel est intérêt de demander ce prêt ?

Ce prêt est une aide, sous la forme d’un apport de trésorerie afin de palier la perte de recettes dû à la suspension des activités.

Si le club est déjà en difficulté du fait de l’arrêt des activités, ou si vous prévoyez une difficulté de trésorerie dans un proche avenir, alors vous avez intérêt à préparer votre dossier pour le demander.

Vos questions : Si mon club dispose de suffisamment de réserves, doit-on demander ce prêt ?

  • Tout dépend du niveau de réserves dont on parle. Il faut l’apprécier par rapport au besoin de financement de l’activité. Si vous pouvez couvrir une année de fonctionnement sans aucune ressource, alors ce n’est pas nécessaire. La démarche nécessite quelques heures de travail pour la préparation.
  • Si votre niveau de réserve ne permet pas de couvrir au moins 6 mois d’activité, alors je conseil de demander le prêt. Nous ne connaissons pas encore la dynamique de reprise de l’activité.

Les difficultés des clubs sportifs sont multiples. Vous trouverez des solutions à vos questions sur cette page >> Réponses aux questions économiques des clubs / Covid-19

Qu’est-ce qu’un prêt PGE ?

Le Prêt Garanti par l’État est un dispositif exceptionnel pour aider les entreprises, et les associations, dont la trésorerie est mise à mal. par la crise sanitaire. Le gouvernement veut éviter que ces structures ne soient contraintes à la faillite.

C’est un prêt accordé par votre banque, garanti par l’état via la Banque Publique d’Investissement (BPI France). Son taux n’est pas imposé. Le secteur bancaire s’est engagé à n’appliquer qu’un taux « sans marge ». La garantie bancaire de BPI France majore le taux de 0,25%. Compte tenu du très bas niveau des taux d’emprunt actuels, vous ne devriez pas avoir de taux supérieur à 1%.

Le remboursement peut s’étaler jusqu’à 5 ans. Vous n’aurez rien à rembourser avant 12 mois.
Pour plus de détails voyez la FAQ PGE du ministère de l’économie et des finances.

Dans quels cas demander le prêt PGE ?

Il faut garder à l’esprit les raisons qui ont conduit à la création du prêt PGE :

Une aide temporaire à la trésorerie.

Vous pouvez demander un prêt PGE si votre trésorerie est affectée au point de ne pas pouvoir payer vos prochaines factures et échéances.

L’octroi du prêt PGE n’est pas automatique. Les structures qui font l’objet d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire n’y sont pas éligibles. Pour autant, les associations en situation de dettes mais qui ne sont pas engagées dans une procédure collective, y sont éligibles.

Si la situation financière de l’association était dégradée avant la crise sanitaire, il est possible que la banque vous refuse le prêt. C’est au cas par cas.

Pour résumer, si la situation globale de la trésorerie de l’association est saine, mais que du fait de l’absence de recettes, votre solde bancaire passe dans le rouge, votre association est éligible. Encore une fois, considérez que rien n’est automatique. Et il vaut mieux préparer un dossier avant d’appeler votre banquier(e).

Comment préparer ma demande ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut à minima faire un point de la situation actuelle, avoir une vision pour les deux mois à venir.

Les banquiers sont débordés par la demande et n’exigent pas de plan de trésorerie. Mais pour votre vision de la situation et qu’il comprenne le besoin réel, actualisez le suivi du budget prévisionnel.

Check-list de votre état de situation

  • Avez-vous payé toutes les factures reçues ?
  • Êtes-vous sûr que des factures ne sont pas arrivées dans la boite aux lettres du club depuis le début du confinement ? Si non, appelez vos fournisseurs pour vous en assurer.
  • Avez-vous collecté toutes les pièces comptables ?
  • Les avez-vous enregistrés ?
  • Mettez le suivi du budget à jour.

Le plan de trésorerie peut se faire simplement avec un tableur, voyez mes conseils de construction du plan de trésorerie, ou bien téléchargez notre modèle Excel.

Procédure de demande

Muni du suivi de prévisionnel à jour, préparez un argumentaire qui explique votre situation. Faites apparaitre la part des frais fixes dans vos dépenses à venir. Votre banquier doit comprendre votre document et votre situation à la seule lecture de votre e-mail.  

Indiquez clairement dès le début de votre e-mail, que vous sollicitez un prêt PGE et le montant désiré.

Puis adressez votre demande et vos pièces à votre banquier par e-mail.

Avant d’aller plus loin, attendez le pré-accord de votre banque. Elles se sont engagées à être réactives. Mais elles sont elles-aussi en sous-effectifs. Donc si vous n’avez pas de retour sous deux jours, rappelez-les.

Si vous êtes moniteur ou entraineur indépendant, ne soyez pas surpris si la banque exige que vous souscriviez une assurance décès invalidité. Là aussi les taux sont bas.

Une fois que vous aurez obtenu votre pré-accord de prêt de votre banque, il vous faudra contacter vous-même BPI France pour demander la garantie bancaire. Un formulaire vous permettra de demander votre attestation de demande de Prêt Garanti d’État. Après examen, vous recevrez cette attestation avec un numéro unique.

Renvoyez cette attestation à votre banque pour obtenir le déblocage des fonds.

Vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour faire votre demande. Si vous en avez besoin, faites-là maintenant, avant la sortie du confinement qui vous mobilisera certainement.

Il vous reste des questions ?

Nous sommes à votre écoute, et nous le serons toujours.

Merci et bon courage à tous.

Sources

BPI France

Ministère de l’économie et des finances

Conseils pour la construction d’un plan de trésorerie

Dans une version basique :

  • Listez dans une colonne, sous une rubrique « encaissements » les noms de toutes les rentrées d’argent attendues pour les 2 prochains mois.
  • Insérez une ligne de sous-total encaissements
  • Puis dans la même colonne, en dessous, sous une rubrique « décaissements » les noms de toutes les paiements attendus pour les 2 prochains mois.
  • Insérez une ligne de sous-total décaissements
  • En bas de tableau, insérez une ligne de calcul du solde = Solde de départ + Encaissements – Décaissements
  • Ensuite, en abscisse de votre tableau, indiquez les dates selon le niveau de précision dont vous avez besoin. Je préconise à la semaine et si vous êtes dans le rouge, tous les deux jours.
  • Indiquez au premier jour de votre tableau, le montant du solde bancaire de ce jour.
  • Puis renseignez les montants des encaissements et des décaissements aux dates attendues.
  • Le solde prévu va se calculer automatiquement.
  • Enregistrez ce tableau en .pdf pour le transmettre à la banque.