Mesurer le bénévolat avec Bénévalibre

12 Mai 2021 | Bénévolat | 1 commentaire

La question de la valorisation du bénévolat revient périodiquement. Avec elle, une question très pratique à propos de la lourdeur de la collecte et de la mesure des heures effectivement réalisées.

Bénévalibre est un logiciel libre, gratuit, qui apporte une réponse simple et accessible à tous.

Fabien Quinet, trésorier du CRAJEP (Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Éducation Populaire) Bourgogne Franche-Comté, tête de réseau associative à l’initiative de cette application, répond à nos questions.

Bonjour Fabien, qu’est-ce que Bénévalibre ?

FQ : C’est un outil dont la vocation initiale est de permettre la valorisation du bénévolat au sein des associations de façon extrêmement simple et accessible au plus grand nombre. Je veux dire à toutes les organisations associatives, y compris avec peu de moyens informatiques. Nous voulions que n’importe quel bénévole, même sans compétences numérique, puisse saisir ses actions lui-même.

Comment se présente l’application ?

FQ : Pour le bénévole, c’est très simple, il se connecte à l’application en cliquant sur ce lien https://app.benevalibre.org/association/

Ensuite une série d’écrans le guide. Pour une même association, Il lui suffit d’indiquer la mission et le temps passé. C’est tout. Ensuite l’administrateur pour l’association récupère une série d’états qui l’aide à comptabiliser les heures de bénévolat, voir les kilomètres effectués par les bénévoles.

C’est un logiciel libre …

FQ : Oui et c’est important pour nous. Dès le départ, il y a eu une volonté de créer un outil qui permette un fonctionnement décentralisé. Cela va dans le sens de rendre le pouvoir aux utilisateurs et de rester maître de ses données. Pour les têtes de réseaux ou pour les grosses associations, elles peuvent installer leur propre instance.  Pour les petites structures, sans grandes compétences techniques, elles peuvent simplement utiliser gratuitement l’application mise à disposition.  La philosophie du logiciel libre est proche de la philosophie de l’éducation populaire où le savoir appartient à tous.

Le développement de Bénévalibre est assez récent. Il date de fin 2019. L’année Covid a joué sur le déploiement mais les réseaux et le bouche à oreille ont fonctionné. Aujourd’hui, sans trop de communication, 950 associations sont utilisatrices, sur tout le champ associatif et dans la France entière.

Reste LA question : quel intérêt pour les associations de pouvoir valoriser le bénévolat ?

FQ : Ça devient obligatoire. Au départ il y a la notion de projet. Qui appelle celle de la valorisation. Nous avons besoin de témoigner de la place du bénévolat dans nos actions, dans le fonctionnement des associations.

Les associations l’ont elles bien compris ?

Je pense que c’est le cas et ça risque d’évoluer.  On impose de plus en plus aux associations de valoriser le bénévolat dans les comptes.

Ca va de pair avec la reconnaissance du bénévolat dans le parcours des individus. Dans la V2 de Bénévalibre, qui est actuellement en projet, des synergies pourront être créées entre l’outil Bénévalibre et le compte engagement citoyen. A ce titre les associations vont avoir un rôle important à jouer. Bénévalibre, c’est aussi un levier pour agir sur le recrutement et la fidélisation des réseaux de bénévoles, à travers une forme de valorisation supplémentaire.

L’avis Nauleau Sport : enfin un outil facile, dans la poche, qui a pensé au bénévole ! Sans pour autant oublier le gestionnaire de club.

Le site : https://benevalibre.org/site/

La plaquette de présentation : https://benevalibre.org/site/wp-content/uploads/2019/06/2019-06-29-Livret-presentation-benevalibre.pdf

Mesurer le bénévolat avec Bénévalibre

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.